Menu

A+ A A-

Présentation de la SOCOMA

zone dactivite

C'est suite à la libéralisation de la filière cotonnière et à la cession des actifs de la Société Burkinabè des Fibres Textiles (SOFITEX) dans la zone Est du Burkina que la Société Cotonnière du Gourma (SOCOMA) a été créée le 14 juillet 2004. elle a été dirigée par Monsieur Lucien GAUDARD jusqu'en 2007. L'actuel Directeur Général de la société est Monsieur Ali COMPAORE.
Société Anonyme (SA) de droit burkinabè, la SOCOMA est une filiale du groupe GEOCOTON qui détient 75% du capital à côté de l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB) 13% et de l’actionnariat privé burkinabè 12%.

Outre l’appui technique et le conseil aux producteurs, l’achat, le transport, l’égrenage du coton-graine, la fourniture d’intrants, la commercialisation de la fibre, de la graine, et du linter, la SOCOMA travaille à mettre l’accent sur les cultures vivrières en alternance avec le coton dans le souci de les aider à combler leurs besoins alimentaires. Son action consiste par exemple en la cession de semences et d’intrants appropriés, la mise en place de recommandations techniques innovantes.
Aussi, avec l’appui des Partenaires techniques et Financier, la SOCOMA met en œuvre des projets de developpement avec pour mission une meilleure organisation des exploitations, la gestion de la Biodiversité, la gestion de la fertilité des sols, le renforcement des capacités des producteurs, l’autonomisation des exploitations agricoles.
La  SOCOMA inscrit son action dans le sens de la diversificatifibreon des cultures pour une diversification des sources de revenus des producteurs. Elle se positionne comme un acteur de développement durable et contribue à l’amélioration des conditions de vie des populations en harmonie avec l’environnement.

Depuis sa création, la SOCOMA travaille à maintenir un label Coton de qualité, et profitable à tous. C’est ainsi qu’après avoir été certifié Coton équitable, la production de coton SOCOMA est aujourd’hui certifié « Cotton Made In Africa » par l’ONG Aid by Traid